visit Almuñécar

visit Almuñécar

Chambres chez l'habitant

VOYAGE EN ANDALOUSIE - SEJOUR à ALMUÑECAR

 

Chambre chez l'habitant (Locations de vacances) . C'est le choix d'un endroit convivial, pour passer des vacances en se sentant à la fois en famille, entre amis, tout en se préservant un endroit bien à soi, l'intimité respectée.

Je vous reçois ainsi à Almuñecar pour vous offrir de véritables espaces de repos avec lit double. Grande salle de bains, terrasse/solarium pour se prélasser. Vous pourrez aussi vous servir de la cuisine et de son équipement pour dîner sur place.

 

 

 

Les espaces loués : Vous serez logés confortablement. 2 chambres sont à votre disposition, louées séparément ou ensemble. L'une d'elles à sa propre terrasse. Elles sont meublées de lits doubles et d'espaces de rangement, table et chaises. Vue sur la montagne, la mer et Almuñecar .

À disposition une grande salle de bains (bain & douche).

Possibilité d'un lit 1 pers. dans l'une des chambres. Petit déjeuner également possible sur réservation.

 

Où est la maison ? La maison est à 15 mn d'une des grandes plages d' Almuñecar (le Paseo San Cristobal), proche des commerces et supermarché, du centre ville avec ses bars à tapas, des paseos avec les chiringuitos où le poisson est grillé devant vous !!

 

Visites tout autour :

Je suis heureuse de conseiller mes visiteurs sur les sites à découvrir à Almuñecar et tout autour. Il y a tant de belles balades à faire ds ce joli coin de la Costa Tropicale qui me régale depuis plus de 4 ans.

A partir d'Almuñecar il y a des bus pour: NERJA (25 km), FRIGILIANA (15 km), ALMERIA (130 km), GRENADE (70 km), MALAGA (70 km) ... etc. Il est également possible d'aller vous chercher en voiture à votre arrivée et de vous raccompagner aux aéroports et stations de bus.

 

En général : Habitant la maison, je sais être parfaitement discrète mais aussi disponible si vous le souhaitez. Et c'est en toute convivialité que je reçois mes voyageurs, leur fais part des bonnes adresses pour découvrir l'agréable ville d'Almuñecar, ses environs et les paysages tellement typiques de la belle Costa tropicale qui n'en finit jamais de nous éblouir.

 

Je vis en compagnie de chiens et chats et d'un perroquet du Gabon, merci d'en tenir compte si vous avez des allergies aux plumes et poils.

     

 

Si vous souhaitez avoir de plus amples renseignements concernant les « chambre chez l'habitant », obtenir plus de photos, demander un devis, ou réserver un séjours...

Pour être mis en relation avec d'autres intervenants ou poser simplement vos questions...

écrivez-moi directement sur ce blog. 

Pour rester « en privé »  cliquez ici : CONTACT

 

 

Bonnes vacances au soleil et bienvenus à Almuñecar !

 

 


25/06/2018
6 Poster un commentaire

les vacances à ALMUÑECAR !!!

 

Ils vous diront c’est :

« Super chouettes !! »

les vacances à ALMUÑECAR !!! »

 

Hé oui ... Parce que depuis ALMUÑECAR on peut aller aussi partout, très facilement, pour découvrir les merveilles de l’Andalousie.

 

Voici quelques idées pour passer 15 jours inoubliables (pour commencer !), en voiture ou en bus, pour chaque destination nous partons d’Almuñecar pour la journée.

Aller c’est parti…suivez-moi et n’oubliez pas la bouteille d’eau et l’appareil photos…

 

 

Commençons ces vacances en restant TOUT PRÉS D’ALMUÑECAR.

 

Direction Ouest  MALAGA

 

Le CERRO GORDO

6 min d’Almuñecar, (12,5 km) via Ctra. de Almería/N-340 à la limite entre les provinces de Málaga (Nerja) et Granada (Almuñécar).

Vous prendrez la route sinueuse (malheureusement pas toujours très bien entretenue) dominant la mer en direction de Nerja (l’anciennes route pour Malaga) jusqu’à un restaurant. Là vous allez pouvoir garer votre voiture et continuer à pied en longeant ce restaurant jusqu’à la Tour de Torre Maro. Une grimpette très facile.

 

Vue depuis le CERRO GORDO

L’Espace naturel Acantilados de Maro-Cerro Gordo est sans doute, le joyau de la côte de l’Axarquia. Depuis la tour la vue est à couper le souffle. Ce promontoire vous permet d’apercevoir au 1er plan la Herradura dans toute sa beauté et, tout en bas, les grottes, les fonds escarpés, les criques vierges, les petites plages et des baies minuscules certaines d´elles presque vierges. La richesse sous-marine est importante dans cette magnifique enclave, (si vous êtes amateur de plongée ou de kayak vous aurez envie de revenir !)

 

*************

 

Juste à côté la plage naturiste de Playa de Cantarrijan . Petite crique très sympa pour passer une belle journée de plage au soleil sans accentuer la marque de votre maillot de bain.

Sur place 2 restaurants vous proposent de bons petits plats. L’eau est limpide et pour peu que vous preniez vos lunettes de piscine vous y verrez quelques bancs de poissons à la recherche de nourriture. Un ou deux bouts de pain secs dans la main, les poissons s’approcheront de vous pour vous remercier !

Voiture interdite, on y accède par une petite route abrupte grâce à une navette de petits cars (2€ l'aller - retour).

 

*************

 

NERJA 24 min d’Almuñecar (21,9 km) dirección Malaga.  Province de Malaga La ville du Balcon de l’Europe.

la ville : Sur ce bel espace nommé « el balcon de Europa », vous dominerez la Méditerranée, et vous pourrez apercevoir, en face de vous, les côtes Marocaines par temps clair. C’est la place aussi où on mange les glaces les plus colorées que j’ai pu voir et goûter !!!

la plage : Les plages magnifiques comme celle de Burriana, l’une des plus belles plages d’Europe. L’accès aux criques que vous avez aperçu ce matin depuis du site de Maro Cerro Gordo, au bas des falaises et formations rocheuses leurs donnant un aspect sauvage.

 

El balcon de Europa

 

les grottes :  https://www.ruralidays.fr/voyage/nature/grottes-de-nerja-espagne/

Voyagez au centre de la Terre jusqu’à la Préhistoire dans les grottes de Nerja. Ces grottes ont été découvertes le 12 janvier 1959 par un groupe de cinq personnes originaires de la région, qui chassaient les chauves-souris et qui sont tombées par hasard dans le trou de La Mina (« La Mine »), la même qui donne aujourd’hui encore l’accès aux salles de la grotte.

 

Le détail le plus frappant à propos de ces grottes calcaires est la présence de la colonne la plus large et haute au monde. Elle mesure 33 mètres de haut et sa base s’étend sur une surface de 13 mètres sur 7. Elle se trouve dans la salle du Cataclysme (« Sala del cataclismo »). Les stalactites et stalagmites formées au fil des ans vous transportent vers un autre monde et vous font découvrir les origines de l’Homme. Sur ce site ont été trouvées des peintures de phoques vielles de 42 000 ans qui pourraient être considérées comme les premières œuvres d’art de l’Humanité.

 

. *************

 

L’itinéraire de LA RIVIERE CHILLAR Province de Malaga. Au départ de Nerja , à débuter de préférence le matin, idéalement vers 9h pour suivre le parcours de la rivière Chillar (circuit totalement gratuit).

La Mairie a aménagé deux parkings publics gratuits pour pouvoir y laisser la voiture et commencer la marche. La distance recommandée pour réaliser ce parcours est de 6 à 8 km aller-retour. Comptez entre 6h et 8h de marche si vous voulez le faire entier, dans l’eau et sur les pierres quasiment tout le temps.

L’itinéraire de la rivière Chillar séduira tous ceux qui s’initient à la randonnée. Les enfants de tous âges profiteront quant à eux d’une grande expérience qui leur permettra d’être en contact avec la faune et la flore locales tout en s’amusant avec l’eau de la rivière. Il n’est pas recommandé d’y aller avec des enfants en bas âge s’il a plu ces derniers jours dans la zone car le lit de la rivière augmentera et marcher le long de la rivière sera plus difficile. L’idéal serait d’aller alors avec eux jusqu’aux gorges de marbre appelées Los Tres Cachorros, un point où le sentier commence à devenir plus glissant. 

 Mais pour les adultes vigoureux que vous êtes ce sera plus attrayant s’il y a plus d’eau !! En fonction des tronçons l’eau vous arrivera tantôt jusqu’aux chevilles, tantôt aux genoux, et plus encore si vous mettez malencontreusement le pied dans un trou…alors, faites attention de ne pas glisser ! Vous pourrez vous mouiller, à n’importe quelle époque de l’année grâce aux plus de 300 jours de soleil de cette belle région, vous n‘aurez pas froid !

 

C’est parti pour une balade hors du commun, franche rigolade assurée en suivant le chemin de la rivière !  Après avoir garé la voiture, dirigez-vous vers l’entrée du parc naturel de Tejeda, d’Almijara et d’Alhama, où une rivière timide et sinueuse vous souhaite la bienvenue...Ce n’est que le début !

Au bout de deux kilomètres de marche, vous trouverez une cascade. À partir de cet endroit, les vues sont impressionnantes. Pensez donc à prendre votre appareil photo ! Des arbres somptueux borderont votre chemin jusqu’à Los Chachorros, trois gorges de marbre que vous devrez traverser en touchant leurs parois et qui vous dévoileront un petit point d'eau cristalline. Ensuite, le chemin sera parsemé de petites cascades et de bassins où vous pourrez vous adonner aux joies de la baignade ou faire une pause pour prendre quelques photos et attaquer la bouteille d’eau que vous n’avez pas oublié d’emporter. 

À ce stade, le chemin peut devenir plus sportif, avec de grands rochers à éviter ou à escalader, mais l'environnement qui nous entoure devient encore plus impressionnant, transformant l’expérience en quelque chose d’unique.

Une fois arrivé au deuxième impressionnant point d’eau doté d’une cascade appelé El Vado de los Patos, c’est le moment de faire une pause déjeuner et piquer une tête pour vous rafraîchir avant de prendre le chemin du retour.

 

Pour les randonneurs plus chevronnés et les amateurs d’aventure, il existe un itinéraire de retour alternatif, une ascension un peu plus compliquée par-dessus le lit de la rivière. Cette montée est très recommandée si vous voulez voir le sentier depuis les hauteurs. Il donne un peu le vertige et requiert une plus grande expérience de randonnée, mais les vues y sont simplement somptueuses.

 

Quelques conseils IMPORTANTS : Utilisez des chaussures fermées, avec une semelle épaisse et cousue (la colle de certaines ne tient pas longtemps !!) et mettez votre maillot de bain sous vos vêtements. Vous allez au moins vous mouiller jusqu’aux genoux ou/et vous baigner. N’oubliez pas d’apporter votre casse-croute et une grande bouteille d’eau car vous ne trouverez absolument rien sur le parcours. Si vous êtes accompagné d’enfants petits, ou de personnes plus fragiles, prenez le chemin du retour juste après avoir atteint les gorges appelées Los Tres Cachorros. Avant de repartir prenez-vous en photo dans ces gorges, le reflet de la lumière dans le marbre est absolument spectaculaire.

 

*************

 

FRIGILIANA à 17 mn de Nerja soit 8.1 km.  Province de Malaga.  -  

FRIGILIANA est le « village blanc » purement andalou, juste après et au-dessus de NERJA appartenant à l'association « Les Plus Beaux Villages d'Espagne ». Sa visite est sans doute l’une des plus complètes, car elle combine la beauté du paysage avec la tranquillité d’un petit village, une gastronomie exquise. Vous pourrez contempler la Méditerranée depuis les balcons de ses maisons blanchies à la chaux.

Vous pouvez visiter tranquillement ce petit village en une journée. Ne restez surtout pas sur la place principale. Perdez-vous dans son cœur historique dont les rues et les structures de facture mauresque ont été déclarées comme les plus pures de Malaga par rapport à leur origine.

 

Nous sommes dans la comarque de la Axarquía dont la capitale est Vélez-Málaga, au pied du parc naturel des sierras d’Almijara, de Tejeda et d’Alhama.  l’Axarquia est une région de contrastes et d’une beauté époustouflante. Le village de FRIGILIANA est bati comme la plupart de ceux de cette région, des hameaux de faible hauteur, s’adaptant à la topographie du terrain, avec des rues étagées, sinueuses et avec des maisons curieuses qui nous surprennent. Les arches qui traversent les rues, les couloirs qui relient les étages supérieurs des maisons, leurs tonnelles recouvertes de vignes et de bougainvillées si agréables, et les murs blanchis à la chaux constituent leur philosophie urbaine la plus caractéristique de cette région.

 

*************

 

Un peu plus loin mais toujours en partance chaque jour d’Almuñecar

 

MALAGA 45 min d’Almuñecar (76,8 km) via A-7.  Province de Malaga sur la Costa del Sol.

 

Pour vous donner l'envie de voir MALAGA je vais reprendre le texte d’un ami Basque/français épris de cette belle ville et qui a su si bien me la faire visiter, découvrir et grandement apprécier !

 

« …Son grand centre-ville a fait l'objet et fait encore l'objet de nombreux travaux d'embellissement et de rénovation de ces magnifiques immeubles bourgeois au style baroque.

Toutes les rues, ruelles y callejones sont piétonnisés et c'est un plaisir sans cesse renouvelé que de se perdre dans ce dédale, en suivant uniquement les courants d'air rafraichissants qui y circulent.

La profusion de terrasses animées, aux prix doux (impensables à Sévilla ou Granada), essentiellement fréquentées par des malagueños, le nombre de petits coins et recoins sympas et vivants que l'on découvre à chaque nouveau paseo !

Au détour de la balade on découvre de magnifiques halles de style "arabo-Eiffel" qui ont été entièrement restaurées. Le simple fait d'y entrer et de sentir toutes ces odeurs on a l'illusion d'être "ailleurs"... entre les épices orientales, les produits locaux, et les fruits exotiques provenant de la Costa Tropical ( Almuñecar) toute proche (mangues, goyaves, aguacates, etc.…) on a du mal à se persuader que l'on n'est "qu'à Malaga" !!

La ville offre aussi l'extension de Beaubourg, le Musée et la Maison de Picasso, le musée de l'automobile, des sites historiques comme les ruines romaines, le théâtre romain, l'Alcazaba. Sans oublier la majestueuse cathédrale, l’édifice le plus célèbre de la ville. C’est la cathédrale la plus haute en Andalousie mais aussi l’une des plus spéciales : il lui manque une tour !

 

Vue depuis la grande roue installée sur la promenade du port de Malaga

 

La ville en elle-même, son ambiance, son animation, la manière d'être et de vivre des malagueños et les aménagements de ces dernières années font (à mon avis) de MALAGA une ville dont on ne se lasse pas.

Et que dire des plages, de la Malagueta jusqu'à El Palo, avec ce paseo de plusieurs kilomètres en front de mer, et un incroyable choix de chiringuitos dans lesquels la seule langue pratiquée est celle de Lorca et Cervantes et ou les sardines sautent directement de la barque des pêcheurs à celle du brasero!!!

Mais il faut se dépêcher pour profiter et jouir de ces plaisirs car la renommée de Malaga grimpe en flèche !

Le port a été profondément remanié pour accueillir les grands bateaux de croisière et les quais autrefois destinés aux marchandises ont été transformés en magnifiques promenades…. »

 

A MALAGA voir aussi la Malaka des phéniciens, la porte d'El Tarik, etc...etc.

 

 

*************

Randonnée del CAMINO DEL REY 1 h 53 min d’Almuñecar (143 km) via A-7 et A-357 

 Province de Málaga.  video:  https://www.youtube.com/watch?v=XeGPd0HByjc

Le Caminito del Rey (Petit Chemin du Roi) est une randonnée sur une longue passerelle aménagée le long d'une paroi escarpée dans le parc naturel de Los Ardales. Un lieu magique, magnifique, avec une vue à couper le souffle, une expérience hors du commun.

Ce chemin est perché à une centaine de mètres au-dessus du défilé où coule le fleuve Guadalhorce,

 

Le Caminito del Rey était à l'origine un petit sentier de service qui traversait le défilé des Gaitanes reliant le petit barrage du Gaitanejo et la retenue hydroélectrique d'El Chorro.

Un sentier grisant, adrénaline assurée, le long du flanc des montagnes qui traverse d'incroyables gorges. J’ai réussi à surmonter mon vertige qui pourtant au départ me paralysait, si vous avez comme moi cette phobie vous y arriverez aussi.

 

Bien sûr il faut réserver, le site est très demandé. Je vous conseille de choisir la randonnée guidée, pas besoin de courir derrière le guide, il est devant mais aussi dans vos oreilles grâce à un écouteur que vous adaptez à votre langue. Ainsi vous ne louperez pas, ici, le nid de l’aigle, ni là, l’histoire de …la dernière personne qui est tombée !!!

 

 

*************

 

RONDA  2 h 7 min d’Almuñecar (179,4 km) via A-7   - Province de Malaga.

Au cœur des montagnes de la Serranía de Ronda se trouve ce merveilleux village blanc andalou. C’est l’un des villages les plus beaux et les plus visités d’Espagne, la troisième destination la plus visitée d’Andalousie.

La ville entière est posée sur des falaises vertigineuses. Adrénaline assurée dans certains endroits pour ceux qui ont la peur du vide ! Comme par exemple sur l’un des miradors les plus populaires de la ville Mirador de Aldehuela. Et pour cause ! Les vues sur les gorges du Tage, le Puente Nuevo et la campagne environnante sont à couper le souffle.

 

Le Parador de Ronda se trouve à côté du pont et donne sur la vallée et le fleuve Tage, el Tajo.

Les Bains arabes de Ronda (Baños Árabes) sont les mieux conservés d’Espagne, ils se trouvent dans l’ancien quartier arabe de la ville, connu comme le quartier de San Miguel. L'entrée est de 3,75 € par personne, entrée calle Molino de Alarcón.

 

Dans le Palais de Mondragón se trouve le musée municipal de Ronda. Il y a aussi quelques jardins réellement exceptionnels, un havre de tranquillité. L’entrée coûte 3,75 €. Le mardi, l'entrée est gratuite à partir de 15h00 pour les citoyens de l'UE. Entrée 5 Plaza de Mondragón.

Au cours de l’histoire, Ronda a été l’une des villes parmi les plus imprenables d’Andalousie, principalement en raison de sa situation géographique, mais aussi à cause de ses hautes murailles Murallas del Carmen, construites par les arabes durant l’ère islamique. Toujours intactes mais agrandies depuis et récemment réhabilitées.

Si il vous reste un peu de temps avant de reprendre la route pour Almuñecar, À vingt kilomètres de Ronda se trouvent les ruines de l'ancienne ville romaine d'Acinipo la "ville du vin". Le monument le plus remarquable est sans doute les restes d’un grand théâtre qui date du Ier siècle après J.C.

Ou si vous préférez vous rafraîchir après une chaude matinée de tourisme à Ronda.. La Cueva del Gato (Grotte du Chat) est un lieu idéal pour le faire. Des piscines naturelles, bassins paradisiaques, qui fournissent un lieu parfait pour se baigner en pleine nature et se rafraîchir en été. La Cueva del Gato se trouve à 19 min (13,5 km) via MA-7401 et A-374 en voiture du centre de Ronda.

 

*************

 

ANTEQUERA et sa montagne d’EL TORCAL. à 1 h 32 min de Malaga. Province de Malaga   

 

        

L’ensemble monumental qui compose son centre-ville est le fruit d’un riche passé historique qui font de la visite d’Antequera une véritable promenade à travers l’histoire, au milieu de quelques 50 monuments de l’architecture civile et religieuse remontant pour certains à l’âge de Bronze !

Sont à visiter :  son Alcazaba ancienne fortification arabe domine au sommet d’Antequera, ses palais dont celui de Najena , noble palais de la fin du 17e siècle abrite aujourd’hui le musée municipal d’Antequera, dont la pièce archéologique la plus importante est l’ « Éphèbe » (Efebo), une statue de bronze de 1,45 mètre qui date de l’époque romaine (1er siècle), ses églises dont celle de San Sebastian, une œuvre du 15e siècle de l’architecte Diego de Vergara, ses chapelles, sa collégiale Royale de Santa Maria La Mayor des débuts du 16e siècle. Elle est considérée comme l’un des premiers monuments renaissance andalou. Ses dolmens comme celui de Menga, d’énormes tombeaux collectifs en pierre situés à la sortie d’Antequera, en direction de Grenade.

Ils datent de l’âge de Bronze (2500 à 2200 avant JC). A avec une structure plus complexe et un peu plus récente (1800 avant JC), le Dolmen de El Romeral se trouve lui à 4 km au nord-ouest d’Antequera.

 

Son Parc Naturel du TORCAL : un autre voyage qui vous plonge celui-ci des millions d’années plus tôt dans l’histoire de notre planète.

 

C’est le *paysage karstique le plus fameux et le plus impressionnant d’Espagne. Il est situé au sud est d’Antequera. Il est nécessaire de se prendre au minimum une demi-journée pour le visiter.

Pour cet itinéraire, vous pourrez admirer des figures dans la roche calcaire aussi emblématiques que “El Tornillo”, “El Sombrerito” et “El Cofre” (la vis, le petit chapeau et le coffre). Prenez surtout des vêtements confortables pour le sport si vous empruntez ce chemin à pied, car sa durée estimée est de deux heures et demie. Mais la grimpette se fait aussi en voiture jusqu’au sommet, avec de très nombreux arrêts car à chaque tour de roue vous allez contempler la beauté d’un environnement naturel unique. Un paysage surprenant qui éveillera votre imagination et votre curiosité et fera travailler énormément votre appareil potos pour garder en mémoire ce spectacle visuel extraordinaire.

 

*Un paysage karstique c’est un terrain qui, il y a plus de 200 millions d’années, il était recouvert par la mer. À cause de l’entrechoquement de deux plaques tectoniques, ce terrain a émergé de l’eau au cours d’un long processus, voilà pourquoi on y découvre actuellement des fossiles marins de très grande valeur. Les facteurs météorologiques comme l’eau, la glace et le vent sur les pierres calcaires ont façonné ce paysage spectaculaire.

 

El Torcal renferme également des milliers de gouffres et de grottes. Lieux d’intérêt pour les amateurs de spéléologie, d’histoire de l’homme et de la nature. Habitent aussi de nombreuses espèces d’animaux vertébrés, d’oiseaux tels que l’aigle royal ou le vautour Griffon. La flore variée et riche qui grandit et vit à El Torcal est d’un intérêt particulier pour les amoureux et les botanistes.

Et tout en haut vous pourrez visiter l’un des quelques observatoires astronomiques qui existent en Andalousie. Un endroit plus que parfait pour connaître et contempler les étoiles qui peuplent le ciel nocturne visible de cette partie de l’Andalousie.

Le top de la visite est un panorama sur la mer, les rochers, les criques. Les quatre points cardinaux sont à vol d’oiseau.

 

*************

 

CORDOUE  2 h 27 min d’Almuñecar (239,3 km) via A-45 et A-7 Y  

Province de Cordoue à 2h de Malaga 

 

Cordoue fait partie, avec Séville et Grenade, du trio des villes andalouses les plus connues et les plus visitées et ce n’est pas par hasard .

 

Visiter Cordoue en 1 jour c’est possible. Même sans vous presser, vous pourrez voir tous les lieux incontournables de la ville.

  • Commencez par visiter le quartier juif et ses ruelles fleuries, les véganes y trouveront des restos très sympas
  • Direction ensuite la mosquée cathédrale de Cordoue, lieu unique en Andalousie
  •  

  • Déjeunez en terrasse à la Plaza de las Tendillas par exemple.
  • Allez ensuite à la plaza de la Corredera. En chemin, vous pourrez voir le temple romain de Cordoue.
  • Longez le Guadalquivir pour arriver à la porte du pont et au pont romain de Cordoue
  • Traversez le superbe pont pour vous rendre à la tour de la Calahorra.
  • Terminez cette journée à Cordoue par la visite de l’Alcazar de Cordoue et ses jardins magnifiques

Et si vous vous sentez un peu affaibli par la chaleur, vous pouvez aussi emprunter les bus à arrêts multiples faisant le tour de la ville.

 

 

 

Direction Est  GRANADA

 

GRANADA  53 min d’Almuñecar (77,9 km) via A-44.  Province de Granada 

Incontournable ALHAMBRA

 

Il faut sans faute réserver l'Alhambra

Directement sur son site officiel : www.alhambra-patronato.es/...x.php/Tarifas/196/0/  (Jours, horaires et tarifs à choisir) en s’y prenant très à l’avance car il n’y a aucune « basse saison » pour visiter cette splendeur. Je vous déconseille d’y aller sans réservation, ce ne serai pour rien, sauf pour avoir le plaisir de visiter et payer le parking …

 

Choisir une visite « générale » permet d'avoir accès à l'intégralité du site, la seule contrainte étant l'heure d'entrée au Palais Nazarides, que ce soit le matin ou l’après-midi. Il existe également les « billets coupe file » pour éviter les files d’attente : soyez l'un des premiers à entrer dans le palais de l'Alhambra. Prix de 40€.  Pour la visite complète de l'Alhambra il faut compter environ 4h, dont une bonne heure pour le seul Palais Nazarides, comptez large pour avoir le temps de vous promener, faire des photos, apprécier les beautés infinies qui vous entourent.

Exemple : pour une visite l’après-midi, avec une entrée au Palais Nazarides vers 15h/15h30 (inutile de se précipiter avant 15h … la queue sera longue et vous piétinerez pour rien !!)

Vous rentrez sur le site vers 14h, vous avez le temps d'aller visiter le Generalife, puis tranquillement sur le chemin pour aller vers le Palais. Se promener dans les jardins, puis descendre vers l'Alcazaba, en passant découvrir le hammam, puis le palais de Carlos Quinto, (là c’est le moment de profiter des sanitaires si besoin… car ce sont les seuls !!) .

Et suivant l'horaire découvrir la forteresse de l'Alcazaba et se diriger tranquillement vers l'entrée du Palais et respecter l’heure indiquée sur votre ticket car l'entrée au Palais Nazarides s'effectue dans la demie heure choisie : avant vous ne rentrez pas … après vous ne rentrez plus … !!

 

GRANADA – VISITES des merveilles de la VILLE

Pour la visite de la ville (hors Alhambra qui elle à un immense parking - payant), je vous recommande d’aller à Granada de préférence en bus depuis Almuñecar (1 h – 7 €) car il est tellement difficile de circuler en voiture et totalement interdit de s’approcher en voiture des plus belles choses à voir. Il y a des bus à prendre dès votre arrivée à la gare routière qui, pour la somme de 25 €, vous donne un « billet pass » qui permet d’aller partout, vous montez et descendez des bus à votre guise.

Quartier de l’Albaicin, à ne pas le manquer, avec sa calle Mirador de San Nicolás d’où vous pourrez voir, face à vous, la totalité de l’Alhambra, imposante et majestueuse. Je vous recommande de monter à San Nicolas juste à la tombée de la nuit. Le coucher de soleil sur l’Alhambra, effets garantis ! On comprend alors d’où vient le nom de l'Alhambra, de l'arabe ???????????, Al-?amr?, qui signifie « la rouge ».

 

 

Et retour Almuñecar, mais si vous avez 2 ou 3 jours à consacrer à GRANADA, vous visiterez aussi :

La Chapelle royale. La Cathédrale de l'Incarnation. Le Palais de Charles Quint. La Carrera del Darro. La Plaza Nueva. La Chartreuse, monastère à l’architecture baroque. Le Corral del Carbón (la cour du Charbon en français), un ancien caravansérail nasride construit au XIV? siècle. Le Parc scientifique avec sa tour haute de 50 m. Le Monasterio de San Jerónimo, imposant monastère royal du XVIe siècle. Le Museo-cuevas del Sacromonte. La Plaza de Bib-Rambla.

Ainsi que les beaux parcs de la ville où il fait bon prendre le frais et qui sont le refuge de petits perroquets Amazones qui vivent là toute l’année…etc.

 

*************

 

Près d’ALMERIA Province d’Almeria

 

le Désert de Tabernas   1 h 51 min d’Almuñecar (165,0 km) via A-7

 

Le désert du Tabernas  est situé à 30 km au nord de la ville d’Almeria,  en raison de ses similitudes avec les déserts nord-américains de type Far West de l'Ouest américain, du nord de l'Afrique, des déserts arabes et ses paysages lunaires, a servi à partir des années 1950 et sert encore de nos jours pour le tournage de nombreux films et westerns (les westerns spaghettis) qui l'ont rendu célèbre dans le monde entier. Des réalisateurs réputés comme Sergio Leone et Clint Eastwood ont décidé d’y filmer des chefs d’œuvre du Septième Art comme Lawrence d’Arabie (1962), Pour une poignée de dollars (1965), Le Bon, la Brute et le Truand (1966), On continue à l’appeler Trinita (1971), Indiana Jones et la Dernière Croisade (1989) et plus récemment, Exodus : Gods and Kings (2014). Vous pouvez par exemple aller visiter Fort Bravo, un village-décor situé à proximité d’un canyon.

 

 

Si vous allez le découvrir, vous aurez à coup sûr l’impression d’avoir fait un sacré saut dans le temps et dans l’espace.

Le désert du Tabernas est devenu parc naturel en 1989.

 

 

Et le Parc naturel de CABO DE GATA-Níjar 2 h 7 min d’Almuñecar  (174,7 km) via A-7

Province d’Almeria.

Ce site mèrite toutefois une autre journée entière.

 

Comme dans le désert du Tabernas tout près, ici aussi, dans le parc naturel de CABO DE GATA de nombreux films très connus ont été tournés.

Cabo de Gata est un des endroits les plus connus et les plus visités dans la province d'Almeria. Plages, villages, parc... de quoi vous en mettre plein la vue. Idéal pour se balader en famille ou passer un moment de détente.

De superbes paysages indomptés de la côte méditerranéenne espagnole pour passer une journée en pleine nature. Découvrez les criques secrètes autrefois occupées par les pirates, admirez certaines des plages les plus spectaculaires de la Méditerranée comme la plage de Monsul qui se trouve elle aussi dans le Parc Naturel de Cabo de Gata, et est située dans la continuité de la fameuse Plage de los Genoveses. Son eau claire, son sable noir et fin et ses roches volcaniques lui donnent un charme, qui lui a valu des apparitions dans de nombreux films et clips vidéos, notamment Indiana Jones et la dernière croisade. Pour préserver la plage, la municipalité fait payer le parking 4 euros ou met en place des bus depuis San José, la ville la plus proche.

On conseillera vivement ceux qui le peuvent de déambuler le long de la côte entre Monsul et los Genoveses : des petites plages non accessibles en voiture sont tout aussi pleines de charme, et évidemment moins fréquentées l'été.

Et laissez-vous émerveiller par les falaises vertigineuses et les incroyables formations rocheuses.

 

*************

 

GUADIX  1 h 32 min (140,8 km) via A-44 et A-92.  Province de Granada 

 

Le joli village pittoresque de Guadix est niché dans les contreforts de la face nord de la Sierra Nevada.

 

 

Petit mais très fréquenté village qui apparaît de façon soudaine après une longue route à travers un plateau plat, de longues et rectilignes voies romaines qui longent des champs de vignes et d’oliviers.

Vous serez surpris par ce magnifique paysage avec des sommets enneigés en arrière-plan.

Quel que soit le lieu où vous vous trouvez dans la ville, vous apercevrez la cathédrale de l'Incarnation qui sera donc votre point de départ.

À gauche de la cathédrale, traversez la route et dirigez-vous vers l'une des arches de la place principale connue sous le nom de Las Palmas ou Plaza de la Constitución. L'office de tourisme se trouve sur la gauche.

 

Une expérience originale que je vous conseille à vivre de préférence sur 2 jours : visitez le Barrio de las Cuevas (Quartier des Grottes) qui surplombe la ville et réservez une chambre dans une CUEVA pour connaitre les sensations d’un habitat troglodyte (j’ai une très bonne adresse !)  Vous aurez l'impression d'avoir voyagé dans le temps et d'être à l'époque de la famille Pierrafeu ! 

 

*************

 

A partir de GUADIX voir les 2 très surprenantes montagnes des ALPUJARRAS :

l'Alpujarra Almeriense (versant Nord/Ouest de la SIERRA NEVADA)  et son versant Est, le plus connu, l'Alpujarra Granadina, Très différents l’un de l’autre.

 

L’assurance d’une balade magnifique. Au départ de Guadix, aller jusqu'à La Calahorra, découvrir son château aux formes surprenantes, puis prendre la petite route qui grimpe jusqu'à près de 2000m dans la Sierra Nevada jusqu’à "Puerto de la Raga".

Paysages à couper le souffle garantis pour un pique-nique dans un décor magnifique, sur la ligne de crêtes de la Sierra Nevada !

 

 

*************

 

Nouvelle journée en direction de GRANADA

 

Le Parc national de la Sierra Nevada (littéralement « chaîne de montagnes enneigée » en espagnol) constitue le plus grand parc national espagnol.

 

Pour ce voyage d’un jour nous n’irons pas tout en haut dans ce parc de massif montagneux où se trouvent les glaciers les plus méridionaux d’Europe, vous devrez revenir pour un autre voyage, pour faire du ski pourquoi pas ?...

Aujourd’hui découvrons la montagne de l'Alpujarra Granadina. 

A partir d’Almuñecar, partez de bonne heure et prenez la route de Motril/Granada  (94,5 km) via A-4132 pour la journée entière de découverte avec arrêts obligés dans chacun de ces jolis villages blancs. Déguster des tapas et spécialités de cette partie du Parc naturel, dans les villages de. :Bubion, Capileira, Pampaneira, Lanjarron, Trevelez.

Voir carte :  https://goo.gl/maps/QiotkJ2NPoMBUxjD9

 

 

Prenez le temps de flâner et de vous rafraîchir dans ces VILLAGES BLANCS cachés entre de profondes vallées et des ravins. Ils conservent encore tout le charme arabe d’il y a des siècles, pour certains à 2000 mètres d’altitude. Je vous suggère cette escapade saine pour respirer de l’air pur et vivre à fond l’enchantement de ces villages alpujarreños où le temps semble s’être arrêté.

Le blanc des façades de ces villages, les toits plats en ardoises ou en pierre et ses étroites rues à l’ombre des pergolas naturelles faites de vignes et de bougainvilées, en font un paysage unique emplis de source d’eau et de légendes (village des sorcières) qui au fil des siècles ont attiré les voyageurs du monde entier.

 

Le lendemain de cette randonnée de Village en village, de retour à Almuñecar prévoir une journée « plage repos ».

 

 

 

 

 


18/08/2019
4 Poster un commentaire

Avant de vous installer pour plus de 6 mois/an en Espagne...

A méditer avant de vous installer

pour plus de 6 mois/an en Espagne

 

Attention un séjour de plus de six mois en ESPAGNE, même si vous ne bossez pas, même si vous êtes retraité, même si, même si... vous octroie automatiquement la résidence fiscale en Espagne et les obligations (documents, déclarations, etc.…) qui vont avec. voir les documents à prevoir ici

 

Un séjour en Espagne se compte sur une année civile. Vous ne devez pas dépasser 6 mois par an (183 jours, qu'ils soient ou non consécutifs) ... Autrement dit : même si vous faites par tranches de 3 mois ou de 3 semaines, en deux voyages ou en plus, vous aurez épuisé votre crédit de jours de toutes les façons lorsque vous aurez atteint 183 jours de présence sur le sol Espagnol.

 

Alors certains vous diront :

« ho ! moi je suis là depuis 2 ans (parfois plus), je vais 2 ou 3 fois par an dans mon pays voir mes enfants, je ne vois pas comment les Autorités espagnoles pourraient savoir combien de temps j'ai passé en Espagne durant l'année !! »

 

A cela j'ai envie de répondre

« ...apprends d'abord à respecter le pays qui t'accueille, applique ses lois, ses obligations et ainsi tu n'auras pas de soucis d’illégalité. Tu as eu beaucoup de chance jusque-là mais un jour, à force de faire le malin et de t'en vanter ça va peut-être te tomber dessus... ! »

 

A priori les autorités espagnoles ne savent pas en effet depuis combien de temps vous rester sur leur sol. La police ne suit pas les faits et gestes de chaque personne qui voyage en Espagne.

Ce n'est pas tant le simple touriste qui va susciter leur intérêt mais plutôt ceux qui vont frôler ou passer le palier des 183 jours de la résidence fiscale.

Dans ce cas là, en cas de suspicion, les autorités espagnoles ne vont pas fouiller pour vérifier si vous avez dépassé les 183 jours ou pas, mais elles vous convoqueront et vous demanderont de prouver vous même que vous n'avez pas résidé plus de 183 jours en Espagne. Si vous ne les convainquez pas, vous aurez droit à un redressement fiscal assorti d'une telle amende que certains ne s'en sont pas très bien remis, obligés parfois même de quitter le pays ! 

 

De plus en plus les Autorités policières surveillent, le plus souvent prévenues par la délation ( c'est en quelque sorte la  "mode " ici ! ) et les enquêtes de proximité existent aussi. Mais aussi votre consommation de gaz et d'électricité, d'eau, votre inscription à un Club de sport ou une école de langue espagnole, les déchetteries notent les immatriculations des véhicules les visitant, votre chien qui aboie dans le jardin toute l'année.... etc.

Les forces de police stationnent et notent, il y a aussi les caméras qui "voient" dans les grandes villes, celles qui vous flash sur la route pour un excès de vitesse ou de stationnement, etc ...etc.

 

Prenez tout ceci très au sérieux car le nombre de contrevenants qui se sont fait "piquer" a fortement augmenté ces dernières années... Comme tous les États européens, l'Espagne a besoin de sous. Ne les prenez surtout pas pour des abrutis, ils ne le sont pas. 

 

Où que tu ailles, tu laisses des traces.... 

 

A méditer... 

L'Hacienda (Service des Impôts en Espagne) a récupéré 14,792 millions d’euros de fraude fiscale en 2017...

Soit une amélioration de plus de 500 millions d'euros par rapport à la moyenne triennale 2014-2016... L’AEAT (Hacienda) a réalisé l’année dernière un total de 117 380 actions nominales de vérification et de recherche, soit 8,3% de plus que les niveaux record de l’année précédente...

 

 

=================================

 

 

Alors si vous ètes comme moi, soucieux de respecter le pays qui vous accueille, voici ce qu'est la rèalité des obligations pour s'expatrier en Espagne :

 

3 ETAPES pour bien préparer ton expatriation et installation

 

Nous allons rentrer dans les explications des documents officiels qui te seront demandés pour vivre en Espagne...

Garde ce message sous le coude ou sur ta table de nuit....

 

Si tu venais passer moins de 6 mois en Espagne tu ne serais même pas dans l'obligation de faire quoi que ce soit en matière de documents. Mais pour cela il faudrait que tu vive chez quelqu'un pour n'avoir aucun loyer à ton nom, pas d'abonnement quelconque, pas besoin de compte en banque espagnol, pas de voiture aux plaques espagnoles...etc..

 

Mais ds ton cas,

si tu veux avoir ton appartement et toutes les choses dont on a besoin pour vivre et garder le contact avec notre pays….

Tu auras un bail à signer donc on te demandera de présenter un NIE (bien que propriétaires et agences sont très arrangeantes, et ta seule CI peut faire l'affaire ds la plupart des cas).

Tu auras un compte en banque espagnol donc on te demandera de présenter un NIE.

Tu auras un abonnement de téléphone et d’internet donc on te demandera de présenter un NIE et un compte en banque espagnol pour le prélèvement mensuel des abonnements.

Tu auras une voiture à acheter ou une immatriculation à changer, donc : garage, ITV et centre des impôts te demanderont de présenter un NIE + un compte en banque.

 

La loi dit qu'après avoir passé trois mois ds le pays tu dois demander obligatoirement le NIE, c’est ton numéro d’étranger, et ensuite l’État Espagnol te donne à nouveau 3 mois pour établir le Certificado de registro de ciudadano de la Unión , communément appelé Carte de Résident.  En 1 mot tu as l'obligation de te déclarer résident ds le pays si tu y vis plus de 183 jours/an.

 

Ce qui change ds l’extrait à la mention : "... résident fiscal en Espagne..." c'est que si tu es pensionné de la Fonction Publique Française tu continueras à payer tes impôts en France, que tu le veuille ou non. Il faudra, une fois Résident en Espagne, déclarer cet état de fait aux impôts espagnols. Il y a un accord entre la France et l’Espagne pour ne pas payer en double !!!

 

Voici un extrait que j'avais rédigé, le but est de vous simplifier la comprehension de ces documents et de ne plus les confondre..

 

Le NIE (Numero d'Identification Etranger) est établi 1 seule fois pour toute la vie que l'on vive en Espagne ou pas.....

Ce qui change, c'est votre statut de NON RESIDENT, qui va passer à RESIDENT par obligation,  dans les trois mois qui suivent l'ètablissement du NIE, en demandant le Certificado de registro de ciudadano de la Unión (ou carte verte ou encore Carte de résident).

 

Plus tard votre NIE sera également votre NIF (Numero d'Identification Fiscal) lorsque vous deviendrez résident fiscal en Espagne ou dans le cas oú vous veniez à créer votre propre Entreprise.

 

Le NIE n'est pas une pièce d'identité espagnole ; sinon cela voudra dire que l'on devient Espagnol en l'ayant..."oups'' non, c'est juste un N° d'étranger en Espagne.

 

Pour vivre ici tte l'année ce document n'est valable que 3 mois, ensuite il faut faire faire la carte de Résident (Certificado de registro de ciudadano de la Unión).

Pour l'anecdote, j'ai accompagné il y a quelques mois une amie faire faire son NIE à la Police de Motril. Ces derniers lui ont dit qu'elle avait déjà eu ce document il y a plus d'une vingtaine d'années ds une autre région d'Espagne, ils l'ont retrouvé immédiatement et mis à jour, Mon amie a donc tj son même n° de NIE après ttes ces années. Rien n'est effacé sur les ordis de l’Administration espagnole !!!!!

Certaines agences immobilières exigent le NIE pour vous louer un bien à l’annèe, par contre elles acceptent aimablement votre pièce d'identité ds l'immédiat pour vous permettre d'entrer ds le logement, en attendant que vous présentiez le NIE dès qu'il sera fait.

Pour installer ensuite internet ou une ligne téléphonique ds cet appartement ou maison, sans le NIE c'est impossible, et sans compte en banque non plus (pour les prélèvements d’abonnements mensuels).

On peut effectivement ouvrir un compte en banque sans le NIE, mais comme pour le loyer il faudra présenter votre NIE ds les proches semaines, (ou votre Carte de Résident si vous l'avez fait faire directement). Sans compte bancaire espagnol pas d'abonnements ni paiements par prélèvement de vos factures de téléphone, un virement par un compte à l'étranger n'est jamais accepté.

Pour l'eau et l'électricité, c'est généralement votre propriétaire qui garde les factures à son nom et vous en donne un double pour vous les faire payer. La raison est que de changer de nom sur les compteurs et factures coute cher !

Pour changer un pneu de voiture, le garage demandera aussi votre NIE. Pour toutes les démarches Administratives, dans votre avenir en Espagne, on vous le demandera, partout en fait.

Bref… le NIE est indispensable, à moins de faire faire directement la carte de Résident, qui portera elle aussi le N° de NIE qui vous sera attribué !

J'espère que tout ceci est clair !!!

 

SIMPLIFIEZ VOUS LA VIE..

 

Pour votre voiture

Il ne faut pas chercher obstinément à se compliquer la vie en voulant absolument vendre sa voiture avant de partir de France.

On peut CONDUIRE en ESPAGNE avec une plaque Française un permis de conduire français tant que tu n'es pas Résident.

 

Vous pouvez vivre 3 mois en Espagne avec une voiture aux plaques françaises et quelle soit toujours assurée par votre Assureur Français... au delà votre Assureur ne vous assurera plus en Espagne. Et les contrôles techniques resteront à faire en France celà va de soit.

En devenant Résident il te faudra soit acheter une voiture en Espagne soit faire ttes les démarches pour changer les plaques françaises du véhicule pour des plaques espagnoles, changer la carte grise et le permis de conduire. (Tout ceci est obligatoire) ... c'est ce que j'ai choisi de faire car j'avais une voiture très récente et pas envie de m'en séparer.

Les frais de ces changements dépendent du véhicule et de la Province d’Espagne pour les Impôts.

 

 

Plutôt venir tranquillement avec armes et bagages, en voiture, et repartir avec cette même voiture en France, 1,2 ou 3 mois plus tard, pour la déposer à la vente dans un garage français.

J'ai plusieurs connaissances qui ont agis ainsi.

Tu as peut-être déjà trouvé l’acquéreur de ta voiture, ce dernier peut bien attendre 1 mois ou 2 pour la récupérer !

Et tu reviens ensuite en Espagne en avion en toute quiétude. Tu n’auras normalement pas besoin de retourner en France pour toucher le montant de la vente de la voiture.

 

Il n'y à plus qu'à achetez une voiture en Espagne, dèjá avec ses plaques Espagnoles. Cette façon de procéder permet d'éviter les dèmarches et charges financières importantes dues à l'obligation de changer les plaques d'immatriculation.

 

Elle n’est pas belle la vie ???

 

 

Pour trouver un logement

Je suggère de ne pas venir en une seule et unique fois, mais, au contraire, en 2 étapes.

Venir en 1 seule fois est vraiment trop aléatoire pour trouver un logement, risqué. Stressant. 

 

La 1ere étape c'est celle du 1er voyage pour Almuñecar, quelques jours en « chambre d’hôte »  à la recherche d’un appartement avec l’aide de votre hôte, moi si vous le souhaitez !

 

Pour dormir à Almuñécar, cliquez ici : Chambres chez l'habitant 

 

Ce passage ne devrait pas durer plus de 15 jours à mon avis. Juste le temps de trouver l’appartement, de le réserver, de prendre la température de la ville, des coins sympas oú on aimerai vivre…C'est la 1ere étape, faite en avion A/R, sans le chien et les enfants!

 

Jusque-là pas besoin de documents autres que ta CI. On va te demander de payer le 1er mois + le mois de fianza (caution) + les frais d'agence probablement (compter 1 mois de plus) ... tout cela devra être payé en espèces pour être certain que l’appartement t’es réservé, et tu pourras mettre en place un virement mensuel (possible sur compte français) pour payer le loyer.

Moi je serai toujours là si besoin pour accompagner, conseiller, faire office d’interprète pour les visites, et même traduire le bail, c’est important de savoir ce que l’on signe n’est-ce pas ? J'ai laissé en France mon ancien mètier d'Agent immo donc je vois de suit les problèmes ou bons côtés ....

 

Et tu repars en France…

Tu repars en France en avion content, l'esprit léger avec un appartement réservé, de ton choix, à ALMUÑECAR (j'étais restée moi-même 1 semaine sur place, venue seule, pour trouver une maison pour tt mon petit monde).

 

"""""""""""""""""""""""""""

 

2eme étape

Tu reviens à Almuñecar en voiture, avec la famille et Medor, pour t’installer dans cet appartement quelques jours ou semaines plus tard (suivant la date d'entrée arrêtée avec le proprio ou l'agence) . 

En prenant le temps de voyagez tranquillement, moi je l'avais fait en 2 jours, réservé un hôtel juste après Madrid pour me reposer, c’est vrai que nous étions 8 ds la voiture (2 chats, 2 chiens, 2 perroquets, mon mari et moi) et j’étais la seule à conduire + une remorque bien chargée.

 

Si tu choisi de revendre ta voiture en France, se sera alors la

3eme étape

Nouveau retour en France pour un voyage de 24 h ou 48 h, juste pour déposer ta voiture, faire coucou aux copains et/ou famille restés là et revenir en avion en Espagne.

 

C’est vrai que ça parait complexe, tant de choses à faire !!!... mais beaucoup moins que si tu avais eu à tout découvrir par toi-même, sur le tas, comme je l'ai vécu moi-même en mon temps (2013). J'ai beaucoup stressé et je ne parlais que très peu espagnol donc mis du temps pour comprendre par quoi il fallait commencer...  

C'est la raison pour laquelle maintenant j'aide ceux qui veulent s'expatrier. 

 

 

 

Autre chose importante: Ne pas oublier de demander un document S1 à ta Sécu française ou à ton organisme de retraite pour ton expatriation, on te le demandera ici pour établir le Certificado de registro de ciudadano de la Unión (Carte de Résident)

 

Il n’y a encore pas si longtemps, c’était le cas pour moi en 2013, on pouvait faire les 2 documents, NIE et Certificado de registro de ciudadano de la Unión, en 1 seul et le même jour. Seulement c'était en 2013, c’est impensable maintenant. On pouvait alors se rendre au bureau de la Police des Etrangers sans RV, il suffisait d'arriver tôt et de faire la queue. 

Alors que maintenant personne n’est reçu sans RV (il faut le prendre sur internet) et parfois avec beaucoup de jours, voire de semaines d'attente. Ils ajoutent sans cesse des obligations : Tous les Bureaux de la Police des Etrangers ne demandent pas toujours les mêmes choses, cela dépends de la ville, de la région et même parfois de l’humeur de l’employé qui vous reçoit ! Ils veulent peut-être freiner le flux d'arrivants expatriés. D'ailleurs il est préférable de faire les démarches dans une petite ville (Motril pour Almuñecar) plutôt qu'à GRANADA où l’on tombe parfois sur des employés qui font du zèle et prennent un plaisir sadique à nous compliquer la vie !!!

 

C'est pourquoi je te conseille de faire d'abord ton NIE puis de prendre le temps sur place, durant les 3 mois que l'Espagne te donne (après l'obtention du NIE) pour réunir les documents, (tous les documents sans exception + leur copie, pour éviter se devoir prendre un nouveau RV afin de faire le Certificado de registro de ciudadano de la Unión.

 

Il ne sert à rien de faire les 2 documents le même jour, au contraire je dirai, c'est très contraignant et surtout ça te fait perdre 3 mois sur l'obligation d'avoir un véhicule immatriculé en Espagne.

 

Bonne lecture en espérant avoir pu vraiment vous aider.

Je vous attends à Almuñecar.

 

Avant de vous installer pour plus de 6 mois/an en Espagne...


06/08/2019
1 Poster un commentaire

Toute l'Andalousie en BUS

 

Tour de l’Andalousie en transports en commun

 

Quand on préfère les transports en commun, les villes andalouses, c'est vraiment l’idéal !!

 

ALSA est une des principales compagnies de transport interurbains, mais ce n'est pas la seule. Il y en a beaucoup d'autres qui permettent d'accéder à toutes les destinations en Andalousie.

Partons de la Gare routière d’Almuñecar

A Almuñecar le bus terminal est situé à environ 0.55 km du centre-ville, à seulement 15 minutes à pied de la maison (mais ne vous en faites pas, je vous accompagnerai si besoin).

Adresse : Avenida. Juan Carlos 1, Teléfono : 902 22 42 22 /  958 880 704

 

A l’intérieur de la gare routière il n’y a pas de magasins, bar ou cafétéria mais vous trouverez tout ce qu’il vous faut tout autour (supermarchés, Mc Do à 15 pas !)  même les taxis ou bus qui parcours la ville et les plages.

 

Il y a plus de 40 départs quotidiens de Almuñecar, c’est l'une des stations les plus populaires en Espagne, ayant des liaisons interurbaines vers plus de 20 villes d’Espagne comme par ex. Madrid, Barcelone, Saragosse... et des liaisons de bus internationales pour le Portugal comme Lisbonne et Faro et même pour la France (Orléans).

 

Voici le lien à ouvrir, la manip est très simple pour avoir toutes les informations que vous souhaitez, destinations, durées des voyages et tarifs : https://getbybus.com/fr/bus-de-almunecar

Vous aurez les prochains départs de Almuñecar - en direct!

 

Exemples de Routes populaires A/R depuis Almuñecar :

 

Almuñecar à Grenade -  à Malaga ( +Aéroport) - à Nerja - à Salobreña - à Motril - à Jaén

à Grenade (Aéroport)  -  à Cordoue -  à Séville - à Marbella -  à Almería -  à Murcie -  à Úbeda

à Torre del Mar - à Barcelone - à Alicante -  à El Puerto de Santa María -  à Benidorm  - à Albacete.

 

Pour exemple un voyage de Almuñecar à Granada dure 1h et coute 8€.

 

Pour préparer et continuer votre voyage (par exemple de Granada à Almeria), voici un autre moteur de recherche : ESTACION DE AUTOBUSES + le NOM DE LA VILLE au départ de laquelle vous voulez voyager. Dans la page d'accueil vous aurez un onglet "COMPANIAS". En cliquant sur cet onglet vous accèderez à la liste des transporteurs opérant au départ de la ville choisie. Dans la liste qui s'affiche vous verrez la multitude de destinations proposées en cliquant sur les liens de chaque compagnie... il y en a huit !!!

Puis en allant sur le site de chaque compagnie, vous obtiendrez les routes suivies, les localités desservies, les horaires et les prix.

Sachez que sauf incident, les autobus sont ponctuels.

 

Bien évidemment, selon l'importance de la ville l'offre sera plus ou moins grande, mais sachez que par ce moyen de transport économique vous pourrez vous déplacer sans soucis, facilement, confortablement, et de façon ponctuelle absolument partout en Andalousie et ailleurs en Espagne.

En Espagne il y a beaucoup d'autobus et les prix sont vraiment abordables !! Qu'elles soient grandes ou moyennes les villes sont bien desservies.

De plus, si vous pratiquez un peu la langue de Cervantes, vous n'aurez aucune difficulté à lier conversation, et les gens se feront un plaisir de vous renseigner et vous donner les "bons tuyaux" pour votre destination, je suis même certain que vous provoquerez des "débats" entre voyageurs.Ils sont sympas ces Andalous !

 

 

 

 

 

 

 

 

Gare routière d'Almuñecar

Gare routière d'Almuñecar

Carte des services régionaux de bus espagnols

Carte des services régionaux de bus espagnols


20/07/2019
0 Poster un commentaire

10 MOTS pour ......petit coup de pouce dans vos aventures quotidiennes en ESPAGNE

Pas toujours facile de se faire comprendre auprès des commerçants espagnols lorsque l'on ne connait pas le vocabulaire spécifique à sa demande, surtout si cela fait peu de temps que vous êtes en Espagne.

Voici des listes de 10 mots dans diverses situations, qui vous donneront un petit coup de pouce dans vos aventures quotidiennes.

 

Après s'être installé en Espagne, place à l'apprentissage de la langue et surtout du vocabulaire indispensable au quotidien..... ¡Vamos !

 

10 MOTS POUR… – Commander un café en Espagne

 

Avec plus de 279.000 établissements sur l'ensemble du territoire, l'Espagne est le pays qui possède le plus grand nombre de bars par habitant, si l'on compare ce dernier avec les autres membres de l'Union Européenne.

 

- Commander un café dans un bar semble être un bon exercice et une première familiarisation avec les habitudes et les expressions des Espagnols. Simple pensez-vous?  Et bien vous risquez d'être bien surpris par la difficulté d'obtenir un café long comme vous l'entendez en France, ou encore par des commandes aussi complexes que "un café cortado, descafeinado, de sobre, con leche, desnatada, mas corto de café...etc...".

Voici quelques mots de vocabulaire pour bien comprendre les différents café servis ici, et enfin connaitre les bon mots pour pouvoir obtenir le café que vous souhaitez dans un bar espagnol. 

 

Le classique café solo n'est autre que le café expresso, un café court, noir, servi dans une petite tasse.

 

Le café cortado est un café également servi dans une petite tasse : il s'agit d'une boisson qui contient la même quantité de café que le café solo, mais auquel une petite quantité de lait (à peu près équivalente à celle du café) est ajoutée. Il continent davantage de lait que notre café noisette français. Une habitude prise par ceux qui aime contrer l'acidité du café par la douceur du lait. On l'appelle tallat à Barcelone.

 

L'incontournable café con leche est le plus demandé en Espagne. C'est LE café préféré des Espagnols. On le sert généralement dans une grande tasse, du moins plus grande que celle utilisée pour le café solo. Là-aussi, plusieurs variantes sont possibles : vous pouvez demander votre café con leche fría ou caliente (avec le lait chaud ou froid), con leche desnatada ou entera (au lait écrémé ou entier), ou encore con leche de soja (au lait de soja).

 

Le café largo est un faux-amis des Français. En France, un café allongé est un expresso avec une double dose d'eau pour une dose de café. En Espagne, le café largo est un expreso servi dans une tasse légèrement plus grande, avec parfois plus d'eau. Il contient généralement une quantité de liquide plus faible que le café allongé français.

 

Il ne faut pas le confondre avec le café Americano : celui-ci est un café allongé avec une grande quantité d'eau. Il sera servi dans une grande tasse, plus grande que celle du café largo. Ce type de café reste peu commandé en Espagne. 

 

La leche manchada est une particularité locale, une boisson appréciée de ceux qui ne sont pas de grands amateurs de café. La leche manchada est une tasse de lait avec un petit peu de café. 

 

Le café con hielo est une variante espagnole du café, incontournable en été. Une grande partie des locaux changent leur habituel café solo pour un café con hielo a l'arrivée des fortes températures. Il s'agit d'un café solo (expresso)  accompagné d'un verre et d'un glaçon. Le client n'aura plus qu'à verser son café sur la glace, une fois qu'il l'aura sucré à son goût,  pour profiter d'un café glacé.

 

Spécialité espagnole, le carajillo n'est pas un café recommandé pour les petites natures. Il s'agit d'un café expresso coupé avec de l'orujo (une eau de vie), du rhum ou du brandy ou encore de l'anis.

 

Le café bombón ( mon préféré !) à l'inverse, est plutôt destiné aux amateurs de douceurs et de sucré. Il s'agit d'un café solo accompagné d'une bonne dose de lait condensé, pour donner une boisson très sucrée type caramel. Servie dans un grand verre, pour laisser apparaitre les différents niveaux de la boisson qui forment une superposition de couleurs. 

 

Il convient de préciser que chaque communauté autonome d'Espagne a ses propres spécialités de cafés et ses particularités. Vous pourrez probablement rencontrer autant de déclinaisons de cafés qu'il existe de régions espagnoles.

En voici quelques exemples : dans la zone de Cartagène et dans la région de Murcia, le café asiático est un café solo auquel est rajouté du lait condensé, du brandy ou une liqueur, et de la cannelle. Un intermédiaire entre le carjillo et le café bombón.

Sur la côte méditerranéenne, il prend le nom de belmonte, (idem mais servi sans cannelle).

Dans la communauté valencienne, le café del tiempo est une spécialité consommée en été (un café con hielo avec une tranche de citron).

Enfin, dans les les Canaries, le barraquito est une boisson à base de café, de lait et de lait concentré, qui peut également comporter du citron, de la liqueur ou de la canelle.

 

Merci au Lepetitjournal Barcelone

 

 

10 MOTS POUR…  Aller chez le coiffeur en Espagne

 

Lorsqu'il s'agit de confier sa tête à un coiffeur, mieux vaut s'armer d'un bon lexique pour être sûr(e) de ne pas vous retrouver avec une coupe dont vous aurez à vous cacher durant des semaines. Bien que le coiffeur vous assurera "que te queda genial", sachez que vous pouvez éviter le massacre en connaissant les bons mots pour vous faire comprendre. Voici quelques éléments de base autour des coupes et des soins capillaires :

 

- Máquina o tijeras : la question sera posée principalement aux hommes. Souhaitez-vous que l'on vous coupe les cheveux aux ciseaux (tijeras) ou à la tondeuse (máquina) ? 

  

- Capas : comprenez les différentes "couches" de cheveux lors d'une coupe dégradée en longueur. Si l'on vous demande où doit s'arrêter "la primera capa", pensez qu'il s'agit du niveau où vos cheveux seront les plus courts

  

- Escalar : dégrader (coupe)

 

- Flequillo : la frange

 

- Moldeado : méthode qui consiste à onduler les cheveux et donner du volume

 

-Tinte : une coloration permanente pour les cheveux

 

- Baño de color : technique qui colore le cheveux sans l'agresser, et qui disparaît en 4 semaines

 

- Aclarado : technique à base d'ingrédients chimiques permettant de baisser la couleur naturelle des cheveux d'un ton ou deux

 

 

 

 

10 MOTS POUR…  Commander une bière en Espagne

 

Les bars espagnols sont un lieu de vie et d'échange. Probablement l'une des premières expériences en tant qu'expatrié, car le bar est le rendez-vous de toutes les occasions. Entre amis, entre collègues ou en famille, on s'y retrouve souvent autour d'une bonne bière. La culture de la bière est forte en Espagne : chaque région a sa propre marque, et les bières artisanales font se développer de nouvelles habitudes de consommation. Mais pour commander une bière, attention ce n'est pas si simple, sans compter que chaque région utilise des expressions différentes. Voici quelques mots de vocabulaire qui vous aideront à commander votre boisson fermentée :

 

- Caña : le classique. La bière de baril, servie au bar depuis la tireuse. Traditionnellement, "la caña" est servie avec beaucoup de mousse, dans un petit verre de 20 cl, qui semble souvent contenir moins que notre demi national (25cl). De plus en plus d'établissements servent cependant d'office la bière dans des grands verres de 33cl. Il s'agit alors d'une "caña doble", ou plus court, d'un "doble".

 

- Botellín ou quinto : petite bouteille de bière de 25cl. Il suffit de demander la marque qui vous convient.

  

- Tercio : la même chose, en plus grand. Une bière en bouteille de 33cl, aussi appelée "mediana" en Catalogne.

 

- Jarra : ce sont des chopes de 50 cl ?et non pas des jarres, ou des pichets !

 

- Katxi : c'est le nom donné dans les régions du Nord de l'Espagne à la chope de bière servie dans les fêtes populaires, d'une contenance de 75cl à 1 litre.

 

- Tanque : attention, les quantités augmentent ! A utiliser pour commander une choppe d'un litre dans un bar. Garre à une autre appellation trompeuse, le "mini". Petit pour son nom, grand pour sa taille ?

 

- Litrona : fini les fines bouches. Il s'agit ici de la bouteille de bière de 1 litre, en vente dans les supermarchés, qui constitue l'élément de base, avec le carton de vin et la bouteille de Coca, d'un "botellón" bien réussi. Jamais glamour, toujours efficace.

 

- Clara : un peu de détente? La clara est le nom donné à un mélange de bière avec une boisson rafraichissante au citron ("con limón") ou à la limonade ("con casera"), ce qui correspondrait à une variante de notre panaché français. Le nom change selon les régions. On l'appelle "champu" à Valence, "shandy" à Majorque ou encore "lejia" en Guipúzcoa et en Navarre.

 

- Espuma : de la mousse. Un peu, beaucoup? à votre guise.

 

- Rubia, negra, ambar : blonde, brune ou rousse ?

 

- Dégradé : attention, les coiffeurs espagnols utilisent ce mot français non pas pour désigner une coupe en dégradé (appelé ici "degradado"), mais un dégradé de couleur sur les cheveux.

 

- (Sólo) Sanear, cortar, marcar o peinar : Il s'agit du service de coiffure que vous souhaitez. "Sanear" consiste à couper seulement les pointes, "cortar" signifie couper, "marcar" fait référence à l'entretien de la coupe, et "peinar" signifie coiffer.

 

 ¡¡¡¡¡ SALUD !!!!

 

¡¡  Salud Amigo !!

¡¡ Salud Amigo !!

Un café con leche Tía?

Un café con leche Tía?


24/04/2019
1 Poster un commentaire