visit Almuñécar

visit Almuñécar

S'EXPATRIER en ESPAGNE

VIVRE SA  RETRAITE EN ANDALOUSIE -  REUSSIR SON EXPATRIATION -

 

 Si vous projetez une EXPATRIATION  sachez qu'une expatriation bien préparée est une expatriation réussie.

 

PREPARER SON EXPATRIATION : Avant votre départ. Je vous conseille d'abord d'assimiler rapidement quelques phrases d'Espagnol pour vous rapprocher au mieux des habitants et de leurs habitudes dès votre arrivée. Pour REUSSIR SON EXPATRIATION Il est important de se fondre dans cette nouvelle vie d'expatriate que l'on vient de choisir. Si vous faites l'effort de parler l'espagnol, même très mal, vous serez surpris de constater que les Andalous vous aideront volontiers.  

 

Où ALLER EN ANDALOUSIE ? Ont ne s'expatrie pas pour recréer son pays à l'étranger...
A partir de là on accepte plus facilement les différences et les difficultés que l'on risque de rencontrer.

Chacun cherche son Paradis... Certains ne le trouveront jamais, où qu'ils aillent ils resteront d'éternels insatisfaits. Pour les autres, une minuscule planète pourra faire l'affaire, pourquoi pas un petit coin en Andalousie?

L'idéal est de n'avoir aucune exigence de ce pays d'accueil qui vous attend, juste des désirs, des espoirs, des rêves... Et pourquoi ne pas espérer simplement que le ciel soit merveilleusement bleu, que l'on rencontre des gens sympathiques et que l'on ait des occupations agréables!

 

Il en sera fini du train-train quotidien, "des tronches de cakes", des râleurs ... Si vous souhaitez les fréquenter ne venez pas en Andalousie, il n'y en a pas … parmi les Espagnols en tout cas!...

 


CONSEILS POUR BIEN S'EXPATRIER ... Ne comparez pas. Tout ou presque est différent de ce que vous connaissiez dans votre pays. Pour s'adapter très vite il suffit d'accepter la nouveauté, l'inconnu, et de faire l'effort de s'approcher de ces gens qui ne parlent pas notre langue.


 

PRENDRE SA RETRAITE à ALMUÑECAR c'est aussi restez connectés. Pour adoucir le manque de vos amis, votre éloignement familiale, restez connectés à Skype, Whatsapp, Facebook...etc, de nos jours les moyens ne manquent pas !  Ces moyens modernes contribuent largement à se sentir moins seul, c'est essentiel pour la plupart d’entre nous. l'Absence de nos copains, nos enfants, nos petits enfants est parfois bien présente, c'est tellement normal, mais ça ne doit pas vous rendre triste ni perturber votre adaptation à cette nouvelle vie.

 

VIVRE A ALMUÑECAR  Et vous voici sur place, installés, à vous la découverte de cette ville d'Almuñecar, de cette région toute entière si riche en escapades, en occupations et découvertes de toutes sortes.

 

Les occupations en effet ne manquent pas pour vivre bien sa retraite à Almuñecar, n'hésitez pas à :

 

    • Fréquenter, au début surtout, des endroits où se retrouvent Belges et Français pour rechercher les ''bons tuyaux'' et commencer à se faire quelques connaissances sur place.

    • Participer aux Associations et Amicales francophones et espagnoles

    • S' inscrire au choix aux Clubs divers de : voile, cyclisme, pétanque, plongée...etc

    • Prendre part aux Forums et FB qui sont nombreux à Almuñecar

    • Assister à des cours d'espagnol gratuits en s'inscrivant à la Mairie

    • Et sortir … La Mairie et l'Office du Tourisme d'Almuñecar offrent toute l'année un programme culturel d'activités musicales, théâtrales, poétiques et artistiques, entre autres..


Femmes expatriées
et à celles qui se posent la question "je me lance ou je ne me lance pas ??" 

Lorsque l'on cherche sur internet , « expatriation au féminin » on trouve presque exclusivement « femmes d'expatriés ».
Mon côté rebelle et fonceuse se hérisse alors car, les femmes expatriées, françaises et belges que je connais, dont je fais partie ici à Almuñecar, vivent seules, pour la plupart retraitées, et sont terriblement heureuses de vivre en Andalousie.
Elles ont, presque toutes été à l’origine de leur départ, et sont donc motivées.
Certaines femmes sont venues toutes seules déjà, d'autres ont perdu leur conjoint, mais ont fait le choix de rester dans ce pays qui les a accueilli.

Nous avons toutes pour points communs : l’esprit d’ouverture, la créativité, la ténacité et le courage... En fait nous n'avons pas (ou plus) besoin de nous reposer sur l'épaule d'un homme, peut-être sommes nous d'ailleurs, nous les expatriées, de celles qui n'en ont jamais eu besoin !

L’Andalousie, d'où je vous écris, attirent les femmes car c'est une région d'Europe moderne, avec une réputation d'où il fait bon vivre, ayant un service de santé impeccable, une langue dont on a quelques bribes depuis l'école....  et un pays proche de celui que l'on quitte donc en cas de problème on imagine que l'on peut rapidement se rapatrier !

Pour les femmes qui décident ou acceptent de s'expatrier pour plusieurs années, pensant même rester définitivement (ne plus retourner vivre au pays de ses origines) -c'est mon cas-, celles là doivent se recréer un cadre de vie avec un nouveau réseau relationnel, des occupations diverses, peut-être des activités professionnelles (même durant la retraite) ou sociales. C'est le secret pour être heureuses loin de nos anciennes habitudes.

Certaines femmes toutefois, en couple, laissant derrière elles des enfants ou/et des petits enfants n'acceptent de partir que pour un temps donné, accordant la priorité à leur vie affective et familiale restée au pays.
A ce que j'ai pu constater, le couple est plus vulnérable car il doit faire face à un cadre de vie plus ou moins différent suivant la culture du pays d’accueil. Le poids des attentes de chacun dans un couple peut être différent et la confrontation à une réalité autre que celle qui a été envisagée expliquent que le couple est fragilisé au bout d'un certain temps passé à l’étranger. 


Pour ÉVITER les grosses déceptions, SURMONTER beaucoup de difficultés, il faut BIEN PRÉPARER son EXPATRIATION

Pour cela les femmes sont les championnes  !!

Partir à l’étranger suscite chez elles généralement un formidable enthousiasme, on en attend un enrichissement personnel, sous-tendu par de nombreuses autres attentes qui sont ensuite confrontées à la réalité du pays d’accueil.

Les échecs en expatriation viennent en grande partie de chocs et décalages vécus sur place (au sein du pays d’accueil pour le départ ou du pays d’origine pour le retour), avec parfois un prix important à payer affectivement et psychiquement pour les expatriés.

Or toutes ces difficultés traversées peuvent être évitées ou minimisées lorsqu’une préparation a été effectuée. Les FORUMS d'expatriés ou de Voyages nous apportent beaucoup de réponses, nous préparent à notre nouvelle vie. Lorsque l’expatriation est anticipée comme ‘un tout’ avec un départ, une vie sur place , que ce soit seule ou en couple, les mauvaises surprises existent toujours mais on s'en accommode mieux.
Elles sont minimes par rapport aux TRES BELLES surprises rencontrées au fil des découvertes.

Femmes expatriées nous sommes des battantes !

A vous la belle vie d'expatriée en Espagne....

 

 

***********************************

 

 

Et puis il y a les OBLIGATIONS liées à ce pays d'adoption. Des lois qui vont être parfois différentes de celles de votre pays, il va falloir s'y plier, les accepter, c'est la meilleur façon de respecter ce pays qui vous accueille.

 

Les documents à avoir avant votre départ :

  • Formulaire S1

Pour information, lorsque vous avez travaillé et donc cotisé à la Sécurité Sociale, vous avez accumulé des droits qui sont "transférables" en Europe, donc en Espagne. Demandez le formulaire S1 avant votre départ de France ou de Belgique, il vous permettra de vous inscrire à la Sécurité Sociale espagnole. Vous devrez le demander pour vous-même et pour vos enfants : ce formulaire leur permettra également d'être inscrits à une assurance scolaire. Attention, il ne faut pas tarder à le demander car certaines mairies peuvent mettre plusieurs semaines à vous le fournir !

 

  • Carte d'identité ou passeport en cours de validité

A propos de la CI Française : Depuis le 1er janvier 2014, la validité des cartes d'identité nationales a été prolongée de cinq ans sans que cette modification n'apparaisse sur le document. Si cela ne pose aucun problème en France, ce n'est pas toujours le cas dans d'autres pays. Pour exemple Belgique et Norvège ont fait savoir officiellement qu'ils ne tiennent compte que de la date indiquée sur la carte d'identité. Imaginez votre situation si, d'aventure, un douanier aéroportuaire vous refusait l'accès au pays parce que votre carte d'identité est périmée... bien qu'en réalité, elle ne le soit pas.

 

Pour éviter tout problème, il est préférable de posséder une carte d'identité dont la date ne soit pas périmée, ou/et, par sécurité avoir un passeport... plus onéreux mais tellement plus sûr.

 

  • Carte bancaire et extrait de votre RIB
  • Tous les documents liés à votre voiture si vous venez avec elle (Permis de Conduire, Assurances en cours, factures de Customisation ou Tuning* et entretien du véhicule.)

Car il faut prévoir que vous aurez les obligations Administratives d'un étranger s'installant à long terme sur le territoire espagnol, pour vous et pour votre véhicule. Le "long terme" correspond à plus de 183 jours de présence sur le territoire Espagnol (consécutifs ou pas).

 

*Un aileron sur le capot, un volant différent, mais aussi une attache de remorque ou tout autre ajout à votre véhicule.

Les démarches obligatoires  

 Cliquez ici ou faites un copier/coller:   Documents pour s'établir en Espagne 

 


 

 



 

 

 

 

 

 

 

 



28/06/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres