visit Almuñécar

visit Almuñécar

Trouver le bon logement pour vivre heureux

Pour trouver le bon logement



Bonjour à tous et plus particulièrement à ceux qui se demandent comment trouver un appartement ou une maison à Almuñecar, la bonne location, l'achat le plus intéressant, le bon quartier...

 

Le bel endroit pour passer quelques mois (voire quelques années..) dans la quiétude Andalouse.

 

Je propose de vous aider car c'est une ville que je connais bien, je ne suis pas dans l'immobilier moi-même mais j'ai tissé ici une toile d'agents  immobiliers sérieux et compétents. Tous les Agents Immobiliers ne sont pas toujours aussi consciencieux et complaisants que ce que nous attendons d'eux...Il est bon d'en avoir certains sous le coude, question de confiance !!

Je peux ainsi vous éviter des embûches, certaines déconvenues...

 

 

Mon 1er conseil : venir sur place.

Durant quelques jours de congés à Almuñecar vous vous baladerez dans la ville pour ressentir le « bon endroit » pour vous loger. Je pourrai vous recevoir dans ma chambre d'hôte pour le temps de la découverte et des visites de logements futurs. Pour découvrir, cliquez ici.

 

Découvrir par vous même ce secteur qui vous a attiré, ce bien qui vous semble parfait. Si vous ne parlez pas la langue de Cervantes je vous accompagnerai dans les visites.

Et alors que vous serez encore loin, en France ou en Belgique, je ferai également les premières visites sans vous, pour vous, à votre demande, je vous ferai parvenir des photos, mes commentaires personnels ... Mais je ne pourrai pas choisir pour vous, car c'est vous qui allez y vivre !!!

 

Je vais pouvoir considérer, estimer pour vous la situation géographique des logements que vous aurez trouvé sur les sites internet. Lorsque l'on ne connaît pas une ville, on ne sait pas quels sont les quartiers les plus intéressants, certains moins bien fréquentés, trop éloignés du centre ou des plages ou simplement ennuyeux...l'environnement est important pour se sentir bien, et l'on peut avoir de fâcheuses surprises!

 

 

Mon 2ème conseil : Ne jamais signer un contrat de location ou de vente sans vous être rendu sur place.

Retournez visiter plusieurs fois s'il le faut, je recommande de discuter avec les intervenants de l'immobilier, qu'ils soient bailleurs/propriétaires ou agences, d'observer à toutes heures la vie du quartier, de bavarder avec les habitants, les commerçants, Et surtout savoir où vous mettez les pieds.

 

 

Mon 3ème conseil : faites vous une idée de ce qu'est le marché immobilier en Andalousie et à Almuñecar en naviguant sur le net.

 

Vous trouverez des annonces pour vous loger sur les sites internet de petites annonces (Professionnels et particuliers y sont représenté) parmi les plus important on trouve:


• Segunda mano, (rubrique Inmobiliaria)
• Milanuncios.com
• Idealista (en espagnol, anglais ou allemand)
• Enalquiler
Ou encore kyero.com, tucasa.es (site d’agences) etc...

Pour vous aider à déchiffrer les petites annonces voici un lexique utile:


•    Piso = Appartement
•    Apartamento = appartement 1 pièce
•    Atico = appartement au dernier étage souvent avec gde terrasse.
•    Bajo = appartement au RDC
•    Comunidad incluida = charges d'immeuble incluses
•    Exterior = donnant sur la rue
•    Interior = donnant sur la cour intérieure (attention souvent peu lumineux)
•    A estrenar = appartement refait à neuf ou jamais habité
•    Adosada = maison mitoyenne
•    Urbanizacion = Lotissement
•    Larga temporada = location longue durée
•    Fianza = caution (peut être de 1 ou 2 mois de loyer)
•    Terraza = peut vouloir dire simplement "balcon", pas forcément une terrasse comme on l'entend.

Il faut savoir qu’en Espagne on ne parle pas en nombre de pièces mais en nombre de chambres,  "un piso 3 dormitorios" = un appartement de 3 chambres. Et ne prenez pas à la lettre les M², la loi carrez n'existe pas en Espagne, souvent on vous annonce la surface totale, pas celle qui reste habitable, Ex: 120 m² annoncés, comptez sur 100 m² habitables environ et la terrasse est souvent comprise!

 

En location : Les prix annoncés sont toujours "charges comprises". Le plus souvent (à 90%) on vous proposera du « meublé », il est ce qu'il est, parfois, mais il peut aussi être très bien et terriblement pratique, pas besoin d’acheter quoique ce soit pour démarrer ! Dans tous les cas il ne vous est pas interdit de proposer à votre propriétaire de vous retirer tel meuble ou tels bibelots que vous ne souhaitez pas garder...Si votre propriétaire à de l'espace pour les entreposer il acceptera. Et qui ne tente rien n'a rien!

 

En vente : on trouve aussi très souvent du « meublé ». Les meubles ne sont pas souvent de bonne qualité mais encore une fois ils ont le mérite d'exister et de vous permettre de dîner et dormir chez vous dès le premier jour!

 


Je peux vous seconder dans votre recherche

 

je vous propose dans un 1er temps de m'envoyer par mail le lien du bien repéré. A partir de là, connaissant ma ville, je vais être capable de vous dire où ce bien se trouve par rapport aux endroits animés ou charmants de la ville.

Ou encore des exemples de situations géographiques à bannir comme : un de ces coins perdus sans aucun commerce, impossible de s'y garer, à mille lieux des plages ou du CV, immeuble en totalité inhabité donc « mort » 9 mois/an et bruyant les 3 autres mois lorsque les touristes sont là ...

 

Pour les maisons au prix défiant toute concurrence que l'on trouve sur les collines en face de la mer, je dirai qu’il faut se méfier, c’est peut-être là le signe qu'elle sera à partager avec le propriétaire (lui en bas, vous en haut, ou qu'il en garde une partie fermée à clé.... courant !!), ou que la maison a un accès difficile, chemin accidenté, escarpé, non goudronné, voire petite route de montagne dangereuse !

 

En espérant aider au mieux ceux qui se sentent décidés à partir mais un peu sur la réserve et/ou dans l'inconnue pour l'endroit à choisir pour se loger.

 

Dans tous les cas n'hésitez pas à me contacter.

 

""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""

 

CONSEILS pour toutes locations

 

Le Bilan énergétique obligatoire EN ESPAGNE

Bilan énergétique : qu'est-ce que c'est ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) en France, renseigne sur la performance énergétique d’un logement, en évaluant sa consommation d’énergie et son impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre rejetée dans l'environnement par les consommations en énergie des appareils de chauffage, rafraîchissement (climatiseurs), ventilation et production d'eau chaude sanitaire. Le calcul de la consommation en énergie est exprimé en Kwh/m²/an (quantité d'énergie mesurée en Kilowattheure par mètre carré de surface habitable sur une année).

 

C’est exactement le même diagnostic en Espagne puisqu’il s’inscrit dans le cadre de la politique énergétique définie au niveau européen afin de réduire la consommation d’énergie des bâtiments et de limiter les émissions de gaz à effet de serre,

Bref, tenter de sauver notre planète !!!

 

Le contenu et les modalités d’établissement de ce certificat sont réglementés de la même façon en Espagne qu’en France. Il décrit le bâtiment ou le logement (surface, orientation, murs, fenêtres, matériaux, etc), ainsi que ses équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de refroidissement (climatisations), et de ventilation. Il indique, suivant les cas, soit la quantité d’énergie effectivement consommée (sur la base de factures), soit la consommation d’énergie estimée pour une utilisation standardisée du bâtiment ou du logement, les émissions de CO2.

Le diagnostic de performance énergétique doit être établi par un professionnel indépendant satisfaisant à des critères de compétence et ayant souscrit une assurance.

En cas de location en Espagne

Depuis le 1er Juin 2013 en Espagne, (depuis le 1er juillet 2007 en France), les propriétaires qui désirent vendre ou louer leur bien immobilier sur le territoire espagnol (les îles Canaries et dont Ténérife sont à ce titre concernés) doivent disposer d’une certification énergétique dont le prix devrait avoisiner un minimum de 150€ sans compter les taxes administratives.

 

Cette obligation s’applique à la location d’un logement vide ou meublé et ne s’applique pas lors de la reconduction tacite du bail ou de la cession de bail. Le logement doit avoir au moins 50 m2 habitables.

 

Le diagnostic est valable 10 ans.  Il comprend également des recommandations qui permettent à l’acquéreur, au propriétaire, au bailleur ou au locataire, de connaître les mesures les plus efficaces pour économiser de l’énergie : il s’agit de conseils de bon usage et de bonne gestion du bâtiment et de ses équipements, ainsi que de recommandations de travaux. Ces travaux conseillés ne sont pas obligatoires, le diagnostic a pour objectif d’inciter à améliorer la performance énergétique du bâtiment, pas d’obliger à la réalisation de travaux.

 

C’est le propriétaire qui fait établir le diagnostic, à ses frais, qu’il s’agisse d’un propriétaire privé ou public. Le diagnostic doit être annexé au contrat de location lors de sa signature ou de son renouvellement. Le propriétaire, le bailleur, ou le professionnel qu’il a mandaté pour mettre son bien en location, tient le diagnostic à la disposition de tout candidat locataire qui en fait la demande.

 

Il est OBLIGATOIRE en France et en Espagne,

“Certificado energético de una vivienda es un documento oficial y de carácter obligatorio que incluye la calificación energética de una vivienda o edificio”.

 

Alors pourquoi ne le vois t’on quasiment jamais affiché sur les biens à louer (et à vendre) en Espagne ?

En Espagne on lit toujours en bas des annonces d’agences ou de propriétaires : « Clasificacion en trámite » (en cours d'élaboration) ou encore « pendiente »  (en attente ), ou carrément « no disponible »

 

Alors doit on l’exiger ? OUI !

 

En France, il est interdit de mettre une annonce en ligne ou sur un journal sans l’affichage de son/ses étiquette(s) correspondante(S), elles sont refusée par les éditeurs d’annonces, en Espagne c’est pareil… normalement !

 

A afficher par l'agence ou le propriétaire du bien, pour toute annonce :

 

Étiquette énergie - DPE.png

Étiquette climat - DPE.png

 

La performance énergétique est classée par l’intermédiaire d’un code de couleur et suivant une échelle qui va de la lettre A, pour les habitations les plus performantes en matière énergétique à la lettre G pour les moins efficientes.

La lecture du diagnostic énergétique est facilitée par deux étiquettes à 7 classes de A à G (A correspondant à la meilleure performance, G à la plus mauvaise) :  l’étiquette énergie pour connaître la consommation d’énergie primaire  et l’étiquette climat pour connaître la quantité de gaz à effet de serre émise.

 

Ces mêmes étiquettes que vous avez sans aucun doute déjà remarquées, car également obligatoires, sur les réfrigérateurs, machines à laver, etc .



30/06/2018
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres